Du bruit dans la MAP

19 juin 2010

Un Rouge Gorge à Rungis - Part I

Quelle agréable surprise j'ai eu la semaine dernière quand Anne Lataillade et Pascale Weeks m'ont invité à une visite exceptionnelle du Marché de Rungis en compagnie de 5 autres blogueurs !!!
C'est jeudi dernier à 5h du matin que Pascale Weeks, Anne Lataillade, Annika Panika, Silvia Santucci, Marie-Laure Tombini, Alexandra de Lapierre, Dorian Nieto et moi nous sommes donnés rendez-vous, non loin du péage de Rungis.

logorungis

Une telle occasion ne se présente qu'une fois, alors c'est armé de mon appareil photo que j'ai découvert avec émerveillement ce lieu unique et incroyable !
Charlottes et blouses enfilées, nous voici partis pour faire mille et une découvertes...

rungis_adelap_31

Photo By Alexandra de Lapierre

IMG_0035

Nous avons été chaleureusement accueillis par Christophe Couteleau, Producteur de melons de la marque Rouge Gorge, et par Gilles Lacharme, directeur marketing du marché de Rungis.

rougegorge

Quelle émotion de parcourir ces halles au lever du jour, car oui, il s'agit bien ici d'émotion !  Des produits d'exception, une ambiance incroyable, et la rencontre avec des gens passionnés ont fait de cette visite un moment inoubliable!

Un peu d'histoire...

Aujourd'hui étendu sur 232 ha (environ 5 kms sur 800 mètres), Rungis est le résultat du transfert des Halles de Paris (ce "ventre de Paris" devenu trop petit)  vers une immense zone située près de l'aéroport d'Orly. L'histoire de Rungis commence véritablement le 1er mars 1969.

En chiffres...

Ces 232 ha, c'est avant tout 1 200 entreprises implantées, 1 462 191 tonnes de produits alimentaires à l'arrivage chaque année (chiffre de 2009), 26 000 véhicules entrant sur le marché! Le marché de Rungis assure l'alimentation de 18 millions de consommateurs chaques jour, la région parisienne étant l'essentiel de sa clientèle!

Rungis est une véritable ville; elle possède son péage, sa gare de marchandise, son propre périphérique...et ses règles de circulation bien à elle (j'ai testé pour vous!). Ce marché est entouré de nombreux cafés et restaurants.

Le pavillon de la Marée

IMG_0040

Lorsque nous commençons notre visite et que nous pénètrons dans cette immense halle, il est 5h30 et c'est déjà la remballe; les grossistes procèdent au nettoyage et au rangement. Ici les meilleures affaires se traitent dès 2h, mais nous pouvons encore admirer des poissons rares et d'une fraicheur exceptionnelle. Cette zone est maintenue en permanence à 10 °C afin d'assurer la sécurité alimentaire, la glace est y sans cesse renouvellée. Et pour ceux qui se demandent comment on peut supporter une telle odeur de bon matin, qu'ils se rassurent, aucune odeur entêtante, ni prononcée grâce au froid!

IMG_0044IMG_0046

IMG_0047

IMG_0053IMG_0051

La gare de marchandise

Je ne savais pas que Rungis avait un accés ferroviaire ! j'ai découvert un quai de gare très pratique qui assure la rapidité des arrivages des marchandises au coeur du premier marché de produits frais au monde ! cette ligne est unique en Europe.

IMG_0058

IMG_0057IMG_0054

IMG_0060

Le Pavillon de la triperie

Nous poursuivons notre périple par la visite de la halle de la triperie, entièrement rénovée en 1998, afin de redynamiser ce secteur et attirer de nouveau la clientèle après les grandes crises sanitaires des années 90. Ici, d'autres étals nous attendent,et malgré l'heure matinale, je trouve ce décor plutôt chatoyant, ma curiosité est en éveil, et je me délecte, comme je le ferai plus tard dans le pavillon de la viande, de ce spectacle si particulier...

IMG_0061 IMG_0062

IMG_0064

IMG_0079IMG_0066

IMG_0067

IMG_0075IMG_0078

SUITE DANS UN PROCHAIN BILLET.....

Posté par dubruitdanslaMAP à 14:42 - presse & news... - Permalien [#]
Tags : , , ,